La Grosse Caisse, d'Alex Joffé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Grosse Caisse, d'Alex Joffé

Message  Eric le Ven 30 Sep - 13:55


Louis Bourdin, un humble poinçonneur de métro à la RATP, vantard mais peureux, travaille à la station Quai de la Rapée. Il est tellement fanatique de romans policiers qu'il en écrit un lui-même. Il prend le pseudonyme de Lenormand, et intitule son roman « Rapt à la RATP » : l'histoire imaginaire du hold-up de la rame à finances, qui collecte quotidiennement la recette des stations à la fin de service, vol qu'il décrit avec un luxe de détails. Il le propose à plusieurs éditeurs. Ceux-ci le dédaignant, il en fera bénéficier, bien imprudemment, une toute autre profession ... reconnaissante, mais dangereuse !


Blessé par les refus des éditeurs, ainsi que par les railleries de ses collègues, Bourdin incite par dépit de vrais gangsters à réaliser le plan décrit dans son roman, afin d'assurer son succès littéraire, et de séduire Angélique, la poinçonneuse du quai d'en face. Dans le café faisant face à la prison de la Santé, portant le nom d'À la bonne Santé, il tente d'approcher un gangster sortant de prison en lui glissant le plan d'action dans la poche de son veston. Mais son choix se porte rapidement sur un truand célèbre, Filippi, véritable « aristocrate du crime ». Il l'approche de la même manière dans un bowling ; celui-ci se montre très intéressé par le scénario et souhaite le suivre à la lettre. Mais il oblige Bourdin à devenir son complice, afin de permettre sa réalisation et de respecter scrupuleusement le plan décrit dans le roman.

Bourdin vole la clé ouvrant les grilles des stations de métro à son chef de station. En faisant signe au conducteur de la rame et étant reconnu, il permet l'arrêt de la rame à finances et l'ouverture de ses portes à la station précédente, Arsenal, station fermée du métro que les gangsters investissent au préalable. Les gangsters enferment les agents RATP dans les coffres de voitures exposées sur les quais à titre publicitaire, et s'enfuient avec la rame à finances. Parvenus sur le viaduc d'Austerlitz, ils réalisent comme prévu le plan décrit : les sacs de pièces et billets sont jetés dans la Seine, avec des flotteurs afin de ne pas couler.

Mais le premier truand que Bourdin avait approché connaît le plan : il récupère un des cinq sacs sous le viaduc avec une embarcation et s'enfuit avec. Les quatre autres sacs sont récupérés plus loin par Bourdin et les gangsters, avant d'être arrêtés par la police, prévenue par Angélique, qui avait aperçu la présence anormale de Bourdin à bord de la rame à finances. Filippi innocente Bourdin qui ressort rapidement de prison : le braquage a fait la une des journaux et son roman est finalement devenu un grand succès littéraire...

1965

Eric
Admin

Messages : 170
Date d'inscription : 30/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://paulmeurisse.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Grosse Caisse, d'Alex Joffé

Message  Eric le Sam 1 Oct - 8:41


Eric
Admin

Messages : 170
Date d'inscription : 30/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://paulmeurisse.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Grosse Caisse, d'Alex Joffé

Message  Eric le Mer 18 Jan - 15:47


Eric
Admin

Messages : 170
Date d'inscription : 30/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://paulmeurisse.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Grosse Caisse, d'Alex Joffé

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum